Mon expérience de prise de notes - Partie 2

Me voilà de retour pour la deuxième partie de cette expérience sur la prise de notes ! Et cette fois-ci, je vais parler plus en détail de “comment prendre notes de tout”. On va parler de ma méthodologie pour accumuler des informations à partir des vidéos, livres, podcasts, etc. que je consomme tous les jours.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous recommande de lire la partie 1 de cette série.

Ma méthode

Ma méthode se compose de plusieurs notes:

  • Focus note pour être actif et concentré
  • Journal note pour assimiler et m’approprier les informations
  • Carte à idée pour extraire les informations
  • Note permanente pour stocker les informations de manière définitive

tl;dr Je prends une première fois note pendant que je consomme du contenu (cours, vidéo, livre, …). Je transfère cette note dans mon journal afin de bien l’assimiler. J’extrais enfin les informations sur des cartes pour, plus tard, les enregistrer dans une base de données personelles.

Take note of everything

Focus note

J’aime bien écouter, lire et apprendre de tout. Du coup, je me retrouve à consommer des podcasts, des articles, des livres et des vidéos de tout genre. Au final, si je ne prends pas note activement pendant mon écoute (ou ma lecture) je sais que je vais perdre toutes ces informations. Je me force donc dès que je regarde une vidéo intéressante ou que je lis un livre plein de ressources de prendre une focus note. De cette façon, je suis bien plus concentré et conscient des informations que j’accumule. Cette note ne doit pas être jolie ou parfaite, son unique but est de me forcer à rester concentré.

Après avoir écrit la note, je la passe en revue afin de rajouter des informations que je n’ai pas eu le temps de noter ou peaufiner certains détails.

Pour une vidéo, une conférence, un cours

Lorsque je regarde une vidéo, que j’assiste à une conférence ou un cours, je prends note directement dans mon iPad avec l’application Notability. Il n’y a pas vraiment de raison particulière. J’aime juste bien avoir une trace de cette note et je trouve que la prise de note avec l’Apple Pencil sur l’iPad fonctionne très bien.

Voilà un exemple de note prise pour une vidéo de Kurzgesagt (uniquement la première page):

Why are you alive?

Il n’y a sans doute que moi qui peut comprendre cette note. Mais à partir de celle-ci, je peut me rappeler des informations importantes.

Pour un livre

Lorsque je lis un livre, soit je l’ai en version physique soit je l’ai sous format Kindle.

Avec le Kindle, c’est plutôt simple, je surligne simplement les passages que je trouve intéressants. Cela me force à prendre le temps et réfléchir à quelles parties du chapitre sont à surligner. Si je n’ai rien surligné depuis un moment, c’est sans doute que j’ai commencé à lire de manière passive. Quand je m’en rends compte, je reviens quelques pages en arrière pour voir si je n’ai pas loupé des informations importantes.

Avec un livre physique, je note directement dans la marge. Je souligne les passages importants et les annote juste à coté. Je trouve ça beaucoup plus actif qu’avec la Kindle.

Du coup, pourquoi est-ce que je continue à acheter des livres au format Kindle ? Les livres que j’achète au format physique sont en général des manuels techniques qui requièrent beaucoup de concentration pour être compris. Les livres au format Kindle que je possède sont plus des livres sur le développement personnel que je peux lire rapidement et dont je peux extraire facilement les informations avec les passages surlignés.

Pour un podcast, des idées

J’aime bien écouter mes podcasts pendant une balade. Du coup, je ne prends jamais note activement pendant un podcast. À la place, dès qu’un passage résonne avec moi, je sors mon téléphone et rajoute une simple note. De la même façon, dès que j’ai une idée et que je n’ai pas mon journal avec moi, je rajoute une note dans mon téléphone.

Pour un article

Pour les articles sur internet, avant j’avais beaucoup trop tendance à les lire “simplement” et ne plus jamais revenir dessus. Adieu toutes ces informations intéressantes… Maintenant, dès que je trouve un article intéressant, je le parcours rapidement afin de déterminer s’il vaut la peine d’être lu. Si c’est le cas, je l’exporte en PDF pour l’importer sous Notability. À partir de là, je le lis comme un livre dans lequel je surligne et prends note dans la marge.

Voilà encore un exemple, cette fois-ci sur les notes Evergreen de Andy Matuschak:

Evergreen Notes

Pendant le travail

Quand je travaille sur un projet, j’ai tendance à écrire dans un petit cahier mes remarques. Cela m’aide à résoudre un problème compliqué. Une fois ma journée de travail terminée, je transfère alors cette note dans mon journal pour en garder une trace. On ne sait jamais que je retombe sur un problème du même genre.

Pendant les réunions

Les réunions sont peut-être la seule exception à cette méthode. Je prends toujours note mais directement dans mon journal. L’effort de recopier les informations une deuxième fois est trop élevé par rapport aux bénéfices que cela peut apporter.

Journal note

À la fin de la journée, je passe mes focus notes en revue. Les petites notes que j’ai prises dans mon téléphone sont transférées dans mon journal si elles sont encore pertinentes. Pour les grosses notes que j’ai prises sur Notability ou dans un livre, je les résume au moyen d’une sketchnote aussi dans mon journal.

Ici, un exemple de la note prise sur la vidéo de Kurzgesagt:

Why are you alive? - Sketchnote

En général, je n’ai pas beaucoup de notes à transférer et cela ne me prend pas plus d’une heure à faire. Je trouve que c’est une très bonne habitude à prendre parce que cela permet de bien mieux intégrer les informations acquises durant la journée. Cela prend du temps et ça demande des efforts mais c’est une bonne chose: cela permet d’éliminer les informations inutiles et de ne se concentrer que sur l’essentiel. De plus, il m’arrive souvent pendant cette étape d’avoir de nouvelles idées qui émergent.

Se perdre dans son journal

De temps en temps, je parcours mon journal pour jeter un coup d’oeil aux notes que j’ai prises durant ces derniers jours. Cela me permet de redécouvrir des idées intéressantes que je peux explorer plus en détail et cela me permet aussi de relire certaines notes que j’avais potentiellement oubliées.

Pour apprendre de nouvelles choses, il est important d’oublier ce qu’on vient d’apprendre pour le redécouvrir quelques jours plus tard. Cela permet d’absorber l’information de manière bien plus persistante.

Le fait d’avoir toutes mes notes à un seul endroit (mon journal ici) me permet d’y retourner quand je le souhaite pour facilement redécouvrir des choses que j’avais oubliées.

Carte à idée et note permanente

Dans mon système, à la fin de chaque semaine, j’extrais les idées et informations importantes de mon journal pour les écrire sur des petites cartes. Je suis en train de le faire actuellement (et j’ai une centaine de cartes pour le moment) mais je ne suis pas encore bien sûr d’y voir un intérêt. Le fait de reparcourir mon journal pour y relire mes notes régulièrement est déjà une bonne habitude. Donc, en attendant d’expérimenter plus en profondeur cette technique, je ne vais pas l’aborder plus longtemps dans cet article.

Critique de ma méthode

Cette méthode est assez simple et linéaire mais plusieurs critiques peuvent être faites.

Pourquoi écrire à la main ?

Écrire au clavier sur un ordinateur est quand même bien plus efficace que d’écrire sur du papier. Pourquoi se fatiguer à écrire à la main ?

Le fait de prendre le temps d’écrire à la main permet de ralentir et de choisir en pleine conscience les informations que l’on souhaite enregistrer. En écrivant rapidement du bout de ses doigts sur son téléphone ou sur l’ordinateur, on a tendance à stocker beaucoup de notes sans jamais prendre le temps d’y retourner plus tard. Le format papier, de plus, permet d’être beaucoup plus libre. On peut dessiner, faire des schémas, tracer des flèches entre différentes portions de la page, etc…

Pourquoi utiliser du papier ?

Alors que je prends déjà une partie de mes notes avec mon iPad, pourquoi continuer à utiliser un journal papier ?

Je trouve tout simplement que le papier a encore beaucoup d’avantages comparé au format numérique. La sensation d’écrire sur du papier est bien plus agréable que d’écrire sur un iPad (ou sur le reMarkable par ailleurs). De plus, pouvoir feuilleter son journal et retrouver rapidement des informations en tournant des pages est bien plus agréable que scroller sur une tablette.

Pourquoi prendre plusieurs notes de la même information ?

J’ai déjà pris une première fois note avec mes focus notes alors pourquoi transférer ces notes dans mon journal ?

Je prends le temps de réécrire les informations importantes dans mon journal car cela me permet de mieux les comprendre et les assimiler. De plus, les informations inutiles ne sont pas recopiées et seul l’essentiel se retrouve dans mon carnet. C’est important de réécrire ses notes (ou en tout cas les retravailler) après un cours, un livre, etc. Cela permet de forger ce savoir dans notre cerveau et aussi de bien l’assimiler.

Conclusion

Voilà qui conclut cet article (un poil long?) sur ma méthode de prise de notes actuelle. Je continue toujours à expérimenter et à chercher la méthode qui me convient parfaitement. J’espère secrètement que cette recherche mènera un jour à un vrai système efficace.

La partie 3 est disponible.

Écrit le 24/05/2020